Bienvenue sur ce site qui t'accompagne pour développer une relation de qualité avec ton enfant!

Si c'est la 1ère fois que tu viens ici, tu auras sans doute envie d'en savoir plus sur les 4 piliers pour vivre un quotidien sans cris et devenir le parent confiant et serein dont ton enfant a besoin! Clique ici pour accéder gratuitement à la formation vidéo

La qualité du temps passé avec tes enfants est-elle préférable à la quantité?

Peut-être as-tu déjà entendu dire que passer du temps de qualité avec ton enfant valait mieux que d’être beaucoup auprès de lui? Mais qu’en est-il vraiment?

Parce qu’en attendant, tu te sens constamment tiraillé entre tes responsabilités professionnelles, personnelles et parentales. Cette situation alimente souvent un ressenti de culpabilité. Tu t’en veux de les récupérer tard à la garderie, de les inscrire au centre aéré le mercredi et pendant les vacances. Tu t’inquiètes: est-ce préjudiciable pour leur développement et leur épanouissement de ne pas être plus fréquemment à leurs côtés? 

Et si tu reconsidérais ton approche de la parentalité? Oui, la qualité du temps partagé avec tes enfants peut être bien plus précieuse qu’une simple quantité. Des moments intentionnels et riches en attention peuvent surpasser en bienfaits les longues heures passées avec tes enfants sans interaction significative. 

Qu'est-ce qu’un temps de qualité entre parents et enfants?

Temps de qualité parent enfant

Lien entre accompagnement parental et bien-être des enfants

Plusieurs études à travers le monde ont montré que l’accompagnement parental est un déterminant important du bien-être des enfants. Une des dernières en date publiée en 2023 s’appuie sur les données d’une enquête menée en 2017 sur l’utilisation du temps en Chine. Cette recherche s’est intéressée à la relation entre le temps parental et la santé morale et physique des enfants

Parmi les résultats, on note que :

  • Plus les parents passent de temps avec leurs enfants, plus le bien-être de ces derniers est élevé.
  • La vie et le temps de loisirs passés par les parents avec leurs progénitures favorisent ce bien-être.
  • L’influence de ce temps passé par les parents avec leurs enfants, sur le bien-être de ceux-ci est hétérogène et fonction des résultats scolaires de leurs enfants.

Ces éléments confirment l’importance de l’accompagnement parental pour un développement épanoui des enfants. Deux études l’avaient déjà montré (Rees et Dinisman, 2015 ; Fallesen et Ghler, 2019). Deux axes ont retenu mon attention. Les chercheurs expliquent la nécessité :

  • d’améliorer ce temps passé avec les enfants ;
  • de prêter attention aux différences individuelles de chacun pour accroître les effets positifs du temps commun parent-enfant. 

Les enfants ont besoin de l'affection et de l'acceptation inconditionnelle de leurs parents (Thoilliez, 2011). Ils comptent sur eux pour une vie saine et un avenir prometteur (Park et al., 2022). Pour cela, les parents investissent des ressources financières et émotionnelles afin de promouvoir le bien-être de leurs enfants (Mínguez, 2019).

Néanmoins, dans la réalité, l'apport des parents à la famille tend souvent à se concentrer sur l'investissement de temps dans le travail pour un soutien financier. Et cela se produit au détriment de la compagnie et de l'attention nécessaire aux besoins émotionnels de leurs enfants.

Un accompagnement parental… de qualité

D’après ces différents résultats, il faudrait donc passer plus de temps avec ses enfants pour qu’ils aillent bien. Que veut dire ce plus? De combien d’heures par semaine parle-t-on?

Dans les faits, les études concernant l’impact de la durée du temps passé avec ses enfants se contredisent. Ainsi, une étude américaine publiée dans le Journal of Marriage and Family a examiné l'impact de la quantité de temps passé par les parents avec leurs enfants sur le bien-être et la réussite scolaire de ces derniers. L'étude a analysé les données d'enfants âgés de 3 à 17 ans. Aucune corrélation significative n’a été trouvée entre la quantité de temps passé et le bien-être général ou la réussite scolaire des enfants, sauf à l'adolescence. Dans ce cas, il semblerait que six heures par semaine de temps familial partagé réduisent la délinquance. 

A contrario, en 2011, une étude de Gugle et Welling concluait que plus la quantité de temps passé avec les enfants était importante, meilleur était leur bien-être. Mais, et ce «mais» permet de nuancer, ce n’était pas seulement la fréquence du temps qui comptait. C’était aussi la manière dont le temps était passé avec son enfant: la qualité du temps

En effet, des observations ont montré que lorsqu’elle n’était pas élevée, la qualité de la relation parent-enfant en était affectée (Roeters et al., 2010).

Pour qu’il soit de qualité et puisse être associé à un bon développement, le temps passé avec ses enfants doit se traduire par une interaction de haute qualité (Milkie et al., 2010).

A découvrir:   Développer les compétences psychosociales de l’enfant

On entend par interaction :

  • une présence attentive, tant physiquement qu’émotionnellement: le parent ou l'éducateur est engagé dans l'interaction sans être distrait par d'autres choses (comme les appareils électroniques, les smartphones);
  • des interactions significatives: des jeux éducatifs, de la lecture, des activités artistiques, ou simplement des conversations qui stimulent la réflexion et l'expression de soi;
  • une connexion émotionnelle qui renforce les liens affectifs et crée un espace dans lequel l'enfant se sent en sécurité, compris et aimé;
  • une adaptation à l'enfant, à son âge, à ses intérêts et besoins pour favoriser son développement personnel, social et cognitif;
  • une réciprocité, notamment en termes de respect mutuel.

Passer du temps de qualité avec tes enfants, c’est leur porter une attention pleine et entière, en favorisant des échanges authentiques et des activités engageantes, indépendamment de leur durée.

Pourquoi passer un temps de qualité avec ton enfant est-il important?

Importance des temps de qualité avec enfant

Prendre du temps de qualité avec tes enfants, tel que défini ci-dessus, c’est renforcer ce lien parent-enfant, celui qui permet un développement sain. La qualité de cette relation influence positivement l’estime de soi, les compétences sociales et le bien-être émotionnel de l’enfant. Il ne s'agit pas tant de passer de longues heures ensemble, mais plutôt de faire en sorte que les moments partagés soient réellement significatifs et bénéfiques.

Pour son impact positif sur le développement émotionnel et social des enfants

Une étude de 2019 a ainsi mis en exergue que l’implication parentale en conscience permettait aux enfants d'exprimer librement leurs pensées et leurs sentiments et réduisait leurs attitudes négatives (Jimenez et al.)

L’interaction qui se joue lors de ces moments partagés leur apprend à communiquer efficacement, à exprimer leurs émotions et à comprendre celles des autres. 

Par ailleurs, les enfants apprennent pour partie par imitation. S’engager activement lorsque tu passes du temps avec eux, c’est leur enseigner par l’exemple, l’empathie, la patience, la compréhension. Les écouter attentivement et répondre à leurs besoins, c’est leur transmettre un message d’amour, de valeur, de respect. De quoi renforcer l’estime de soi de tes enfants. 

Enfin, au niveau émotionnel, ces temps d’échanges de qualité sont nécessaires pour remplir ton réservoir affectif et celui de tes enfants. Ces moments peuvent devenir des antidotes au stress et à l’anxiété pour toute la famille. En acceptant de lâcher prise sur le reste et de prendre ces temps de reconnexion, tout le monde se détend, se réconforte mutuellement. 

Pour renforcer les liens familiaux et la confiance

De fait, ces instants partagés avec tes enfants contribuent à la construction de relations familiales solides et d'un environnement de confiance, propice à l’expression de ses émotions.

Quand on a des interactions en pleine conscience avec ses enfants, on bâtit un lien plus profond que lorsqu’on passe un temps long avec eux, mais moins engagé. On se fait le cadeau de moments de qualité, de ceux qui laissent des souvenirs durables et précieux, qui insufflent du bonheur et de la satisfaction au sein de toute la famille. Ces mémoires partagées sont une source de joie tout au long de la vie, une trace de ce lien qui unit et construit.

Peut-être que tu ne peux pas être à la sortie de l’école tous les soirs et que tu rentres tard du travail, mais tu es là quand ton enfant monte sur scène par exemple. Tu es là pour l’encourager, l’admirer, le soutenir dans son trac. Ce soutien que tu lui apportes au bon moment, en étant pleinement présent pour lui, lui permettra de se sentir plus confiant et motivé. 

Chacun fait comme il peut avec les moyens dont il dispose. Offrir en priorité du temps de qualité, c’est être impliqué dans les moments importants et savoir créer aussi ces temps d’interactions. Ce soutien émotionnel, que tu peux apporter dès qu’il est nécessaire, aura un impact positif sur les apprentissages de ton enfant et sa confiance. L’important, c’est de se donner les moyens d’être à son écoute et de suivre son instinct parental. Parce que, par ailleurs, chaque enfant est différent et n’a donc pas forcément les mêmes besoins.

Comment passer du temps de qualité avec tes enfants?

Comment passer un temps de qualité avec enfants

Mais concrètement, au quotidien, que faut-il faire pour entretenir des relations de qualité avec tes enfants ?

#1 - Éliminer les distractions

Un temps de qualité, c’est un moment que l’on décide de partager pleinement, loin de toute distraction qui pourrait détourner notre attention de l’échange que l’on a avec ses enfants. On pose les téléphones, on éteint la télévision. On répondra plus tard aux mails, aux messages et appels téléphoniques. On se rend complètement disponible physiquement et mentalement pour mener une interaction ininterrompue avec ses enfants.

A découvrir:   Utiliser la communication non violente: est-ce difficile?

 

#2 - Pratiquer des activités engageantes

Bien sûr, un temps de qualité, cela peut être un gros câlin parce que ton enfant tout comme toi en avez besoin. Cela peut être juste un temps calme pour se raconter sa journée. Par contre, s’avachir devant la télé sans finalement se regarder, se parler, échanger ne peut être qualifié de temps de qualité. 

Il n’y a pas besoin de dépenser des sommes astronomiques pour passer un temps de qualité. Pas besoin d’aller à Disneyland !

Voici quelques exemples d’activités ludiques qui favorisent les interactions constructives : 

  • des jeux de société;
  • de la lecture partagée;
  • des activités artistiques et manuelles;
  • des promenades en plein air;
  • la réalisation d’une recette de cuisine;
  • la construction d’une cabane;
  • des petites expériences scientifiques;
  • se déguiser, danser, chanter, etc.;
  • des puzzles, etc.

Le week-end, pourquoi ne pas programmer des sorties dans la nature ou pour découvrir un lieu historique, une animation particulière, etc.

#3 - Être présent dans les moments du quotidien

Profiter des moments du quotidien, tels que les repas, les trajets, les rituels du coucher, pour être pleinement présent et engagé avec ton enfant, même pendant de courtes périodes, contribue également à renforcer les liens familiaux, à créer un climat de confiance et des souvenirs précieux.

Une maman me racontait qu’elle devait laisser ses enfants à la cantine et à la garderie. Elle culpabilisait des longues journées qu’ils vivaient. Elle-même rentrait fatiguée de son travail, parfois encore préoccupée par certaines situations professionnelles. Mais elle mettait un point d’honneur à être disponible pour ses garçons quand ils se retrouvaient. Même si faire le taxi le mercredi et les soirs pour les divers entraînements sportifs de l’un ou l’autre était contraignant, elle avait conscience de la chance que cela représentait pour communiquer avec eux. Ces trajets représentaient des moments propices de discussion.

#4 - Planifier des plages horaires dédiées

Tout comme les entraînements de sport, les cours de musique, de danse, de théâtre sont inscrits au planning, pourquoi ne pas faire de même pour la sortie à la médiathèque, à la ludothèque, un jeu de société ou une séance puzzle ou dessin. Ces plages peuvent évoluer avec les saisons avec un temps de jardinage lorsque le printemps pointe son nez, si tu possèdes un jardin ou un balcon. 

N’attends pas forcément que cela vienne des enfants. Impulse, suggère un jeu de société, la préparation du repas ensemble, la découverte des livres rapportés de la bibliothèque. L’idéal est aussi de mixer des temps familiaux communs avec des temps individuels pour chacun des enfants

Attention toutefois à ne pas trop planifier. Vouloir organiser chaque minute du temps passé avec les enfants peut mener à des interactions rigides et peu naturelles. Laisse aussi la place pour la spontanéité et la flexibilité

#5 - Changer de regard sur les priorités

Une des difficultés rencontrée est de vouloir tout mener de front: ton travail éventuel, la tenue de la maison avec le ménage, le rangement, le linge, les repas et tes enfants. 

Et clairement, dans bien des cas, c’est mission impossible que de tout vouloir caser dans l’emploi du temps. C’est là qu’il est nécessaire de se fixer des priorités, pour ne pas s’effondrer sous le poids de la charge mentale. Qui dit priorités, dit adopter un autre point de vue sur certaines choses. Cela permet alors de lâcher-prise. Il y a forcément des points qu’on ne pourra pas traiter comme on le souhaite. D’autant plus si on est papa ou maman solo. Si on est en couple, on peut déjà travailler à une meilleure répartition des tâches. 

Se défaire de la perfection ménagère

Décider qu’il est plus important de passer un moment de qualité avec son enfant plutôt que de faire le ménage ne signifie pas qu’on abdique, qu’on devient laxiste, qu’on se fiche de certaines choses. C’est apprendre à relativiser, à ne plus se mettre la rate au court bouillon si la poussière n’est pas faite, si on a opté pour du surgelé au lieu du frais pour le repas. Pour le développement de ton enfant, il est souvent plus important de partager un moment de qualité avec toi plutôt que d’être mis devant un écran pendant que tu t'attelles à des tâches ménagères.

Dans tous les cas, pose-toi toujours la question: qu’est-ce qui est le plus important? Ces 30 minutes que tu vas passer avec tes enfants, et qui, même si tu es fatigué, vont te revigorer, ou cette pile de linge à repasser et plier. D’ailleurs, dans nombre de familles, le repassage ne concerne que certains vêtements, voire est inexistant ! Je t’invite même à faire des tâches ménagères, un moment de partage. Plier le linge tous ensemble permet de profiter de ce temps ensemble pour échanger, parler de sa journée, se raconter des blagues.

A découvrir:   Développer l’empathie de ton enfant

Arrêter de te comparer aux autres parents

Une maman m’expliquait qu’elle a commencé à se sentir moins stressée et angoissée quand elle a réussi à ne plus se comparer. Elle assumait ses choix personnels de préparation de repas, de planning de ménage et lessive des draps, etc. Elle préférait se dégager quelques dizaines de minutes chaque jour pour passer du temps avec ses enfants. Elle voyait bien que cela faisait du bien à tous, ces moments partagés, certes pas très longs, mais privilégiés. 

Les réseaux ne montrent que ce que la personne décide de laisser voir. Si elle cuisine, elle montre ce qu’elle a préparé, mais a-t-elle pour autant nettoyé, pris le temps de jouer avec ses enfants, été contrainte par des horaires professionnels de travail? Mais comme le lendemain, elle montrera comment elle fait le ménage, puis le surlendemain, comment elle passe du temps avec ses enfants, elle pourra donner l’illusion de faire ça tous les jours. 

De quoi se mettre la pression, se sentir submergé, angoissé… Or le temps passé avec un parent stressé est néfaste pour l’enfant, comme l’a montré l’étude parue dans  Journal of Marriage and Family.

#6 - Exprimer ta gratitude pour le temps passé ensemble

Et à chaque fois que tu as pu prendre un petit temps avec ton enfant et que tu as aimé partager ce moment, je t’invite à l’exprimer et à le faire savoir à ton enfant en disant par exemple: «J’ai vraiment apprécié de faire ce gâteau avec toi. J’aime beaucoup quand on prend le temps de faire des activités ensemble. Cela m’apporte un grand bonheur d’avoir passé ce moment avec toi. Merci!». Et si le cœur t’en dit, c’est l’occasion de finir avec un gros câlin. Ce moment de gratitude est très précieux. Découvre l’article Apprendre la gratitude aux enfants: comment, pourquoi?

Et si tu vois vraiment peu ton enfant…

La qualité du temps passé importe plus que la quantité

Certains parents n’investissent pas de moments de qualité avec leurs enfants, accaparés par leur vie professionnelle, voire personnelle. Dans ces cas extrêmes, l’enfant, s’il est pris en charge par un autre adulte, ne grandira pas forcément de manière bancale. Il se sentira peut-être délaissé par son parent, mais l’adulte référent lui apportera l’accompagnement nécessaire. Dans un tel cas, c’est finalement le parent non engagé qui rate quelque chose dans sa vie. Il ne pourra jamais développer de relations profondes avec ses enfants. 

Pour certains parents, cet «éloignement» des enfants n’est pas un choix. Leurs professions (militaires, sous-mariniers, etc.) peuvent les amener à s’absenter longuement. Pour d’autres, c’est une séparation du couple qui impose parfois des retrouvailles physiques seulement aux vacances. Impossible dans ce cadre de proposer des temps de qualité quotidiens à ses enfants. Tisser des relations riches et profondes reste bien sûr possible en privilégiant toujours la qualité du temps partagé lors des moments passés ensemble. Si tu es dans une telle situation, sois rassuré: l’important, c’est de vivre des temps de qualité avec ton enfant lorsque tu es avec lui. 

En 2017, 57% de parents culpabilisaient de ne pas passer assez de temps avec leur enfant (étude Ipsos de 2017). Et toi, quel est ton ressenti? Parviens-tu à apprécier les temps passés avec tes enfants? Ou ces moments sont-ils tendus, avec une excitation de la part des enfants qu’il t’est difficile de supporter? N'héiste pas à laisser un commentaire pour partager ce que tu vis.

Ces articles pourraient également t'intéresser:

Glossaire en parentalité
Comment éduquer sans punir?

N'hésite pas à poser tes questions en commentaires et à me dire ce que tu as pensé de cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Pour réduire les indésirables, ton adresse mail est nécessaire mais elle ne sera ni publiée, ni enregistrée et jamais utilisée pour t'envoyer des mails.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

PARTAGER

>